On retrouve la mention « Pour usage externe seulement » dans certaines préparations pharmaceutiques. C’est le cas notamment du Zincofax et de la pâte d’IHLE (oxyde de zinc 25%). La mention « Pour usage externe seulement » veut dire qu’il ne faut pas la manger 

Plus sérieusement, la plupart des crèmes et onguents à appliquer au niveau anal peuvent (et très souvent doivent) être insérées dans le canal anal. Ainsi les traitements pour la fissure anale, les hémorroïdes ou encore après une chirurgie anale doivent être insérées à l’intérieur.

Les crèmes protectrices (comme la pâte d’Ihle) aussi doivent être insérées à l’intérieur, ce qui n’empêche pas d’en appliquer à l’extérieur).

Pour le traitement des affections cutanées (dermite péri-anale) l’application externe est suffisante (mais l’application interne ne nuit pas).

Tout d’abord, la moitié inférieure du canal anal est formée de peau (aussi appelée anoderme). Cela rejoint donc la définition d’usage externe. L’anoderme mesure de 2 à 4 centimètres.

 

Canal anal fermé 

Dans le cas de la fissure anale le traitement vise le relâchement du sphincter interne et que la seule façon de le rejoindre avec un onguent ou une crème, c’est de l’appliquer dans le canal anal. Recommander de l’appliquer à l’extérieur est donc totalement inefficace.

 

Pour les pathologies hémorroïdaires, l’application combinée (interne et externe) est recommandée.

Pour la douleur anal, le bain de siège est très efficace puis on peut appliquer un onguent analgésique (à base de Xylocaïne) avec le doigt, pas avec la canule.

Dans tous ces cas, l’application au doigt ou avec un dilatateur est souhaitable. L’utilisation de canules perforées pousse la crème ou l’onguent dans le rectum. Sauf exception, ce n’est pas souhaitable.

Si on veut appliquer un traitement dans le rectum (donc plus haut que le canal anal), l’utilisation de suppositoires ou de mousse est préférable.

 

Canal anatomique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Feedback