Il existe plusieurs définitions de la constipation: 
     selon la fréquence de la défécation (normale = entre trois fois par jour à une fois par trois jours)
     selon le volume des selles (selles de gros volume, difficile à expulser)
     selon la difficulté d'expulsion.

Les causes de la constipation peuvent être regroupées en trois catégories:
     alimentaire
     abdominale
     anorectale

Alimentaire

La plupart du temps, la constipation est causée par l'insuffisance de fibres dans l'alimentation.
Il est donc important de consommer une quantité suffisante de fibres
     soit sous forme de légumes crus (pas cuits, cela détruit les fibres)
     soit en mangeant des fruits (pommes, poires, et autres)
À noter que les bananes (consommées quotidiennement) sont souvent la cause de la constipation.
Si la consommation de fibres est limitée pour des raisons diététiques ou financières, on peut remplacer les fibres naturelles par des substituts, comme le Métamucil ou le Bénéfibre.

Abdominale

Différentes causes abdominales peuvent expliquer la constipation.
Parmi les causes fréquentes:
     un dolichocôlon (colon distendu et qui s'évacue mal)
     une colon dépendant de l'usage chronique de laxatifs
     un cancer du colon ou du rectum, qui cause une obstruction mécanique.
Dans ce dernier cas, on assiste plutôt à une constipation d'apparition récente, et très souvent à une alternance de diarrhée et de constipation.
Il peut y avoir présence de sang dans les selles ou encore d'anémie, mais pas nécessairement.

Anorectale

Chez le jeune enfant, le rectum est très distensible et peut donc accumuler un volume fécal important. C'est l'histoire classique du jeune enfant qui "bouche la toilette".

La paroi rectale antérieure peut être affaiblie, chez la femme, surtout suite à l'accouchement. On parle alors de "rectocèle". L'effort de défécation amène une distension du rectocèle, ce qui nuit au processus.

Chez l'adulte, la dilatation des vaisseaux hémorroïdaires peut former un bouchon qui bloque l'orifice anal et donc nuit à l'évacuation. L'effort de défécation entraine alors une aggravation des hémorroïdes.

Enfin, la fissure anale est très souvent la cause de la constipation. À cause du spasme du sphincter interne et de la douleur provoquée par la défécation, le phénomène de blocage s'installe et devient chronique. On peut observer des fissures anales à tout âge: aussi bien chez le jeune enfant de deux ans, chez l'adolescent et chez le jeune adulte. C'est toutefois moins fréquent après la cinquantaine.



Feedback