Vidange rectale : la règle des 3 minutes

 

Une des causes fréquentes d’hémorroïdes (et de récidive d’hémorroïdes), c’est la station prolongée sur la toilette. Hé oui! Lire le journal pendant 20 minutes (ou de nos jours, lire la tablette), et la pression sur les petites veines hémorroïdaires les transforme en grosses varices.

Pourquoi cette habitude? Il y a plusieurs raisons, mais très souvent c’est une habitude prise depuis l’enfance (la maman dit : reste là jusqu’à ce que soit fini). Ou encore, monsieur lit son journal pendant que madame s’occupe des petits…

 

Très souvent toutefois, le motif invoqué est le besoin d’assurer une vidange adéquate du rectum.

En effet, plusieurs personnes vont à la toilette le matin et font une défécation complète qui assure une vidange adéquate pour la journée. (Je prends exemple du matin, parce que c’est le cas de la majorité).

Plusieurs autres font une vidange en deux temps : une première immédiate et une deuxième après quelques minutes. Combien? 5, 10, 15 ou même 20 minutes. Souvent ces personnes me disent que la première selle est plus dure, alors que la deuxième est plus molle. Voyons ce qui se passe.

Le rectum et le colon accumulent des selles durant la nuit. Au matin, une partie du bolus est dans le rectum, et une autre partie dans le colon sigmoïde (la partie immédiatement en amont du rectum). La première selle vide donc le rectum, puis après un certain temps, le sigmoïde se vide dans le rectum (c’est la selle plus molle) et une deuxième défécation devient nécessaire.

 

  musculature sigmoidevidange rectale

 

 

Que faire alors?

Ce qu’il ne faut PAS faire, c’est rester sur le trône en attendant la suite.

Ce qu’il faut faire : ne pas rester plus de trois minutes pour la première étape.

Puis on se lève, on marche aux environs et après quelques minutes, l’appel de la nature se fait sentir et on retourne pour la deuxième vidange.

Parfois il y a une troisième étape. C’est possible, si on a absorbé une grande quantité de fibres. Mais attention : si les selles subséquentes sont liquides, que l’on souffre de flatulence et/ou de coliques, il faut envisager une autre cause (comme l’intolérance au lactose ou même un blocage au niveau du colon). Il vaut mieux alors en parler à son médecin.

En résumé, pas plus de trois minutes à la fois, si on veut éviter les hémorroïdes.

Il y a bien sûr d’autres causes qui expliquent les varices hémorroïdaires : la grossesse, le travail (ou le jardinage) en position accroupie, certaines pratiques de yoga ou de gym, et même certains sports (vélo, jogging, équitation). Parfois on peut modifier ses pratiques (ex : jardiner avec des genouillères). Sinon quelques ligatures hémorroïdaires règleront le problème. Jamais je ne conseille d’éviter un sport que l’on aime pour ce motif : la pratique d’un sport est une bonne façon et demeurer en bonne santé physique et mentale.

Par contre, la lecture sur la toilette, ça, on peut l’éviter…

 

 

Feedback