Teneur des aliments en lactose

Catégorie(s):

La quantité de lactose provoquant des symptômes varie selon les individus. Un grand nombre d’individus tolèrent jusqu’à 10g de lactose (i.e. un verre de lait) sans symptômes.

Le lactose se trouve dans tous les laits de mammifères, à l’exception de quelques mammifères marins.

Par conséquent, il n’y a aucun avantage à substituer un autre lait de mammifère (chèvre, brebis) au lait de vache.

Les produits laitiers contiennent des quantités variables de lactose, selon les méthodes de traitement utilisées. Excepté la source évidente du lactose, il se trouve souvent sous forme cachée. Le petit-lait (lactosérum) est souvent utilisé dans l’industrie alimentaire comme agent de brunissement ou de fixation, ou bien pour accentuer la douceur et le goût sucré des aliments et des boissons. Les sauces, les soupes et les assaisonnements de salade contiennent souvent des produits de lait en poudre. Le lactose est également utilisé comme substance de remplissage dans au moins 20% des médicaments. Le petit-lait et la caséine sont des composantes communes des boissons énergisantes pour le culturisme. La teneur en lactose du lait n’est pas énormément affecté par la chaleur, sa teneur en matières grasses (écrémé vs. entier), mais le lait consommé avec d’autres produits (comme le chocolat, les céréales) pourrait en améliorer nettement la tolérance. Le yoghourt peut ne pas causer de symptômes, étant donné qu’un grand nombre des souches bactériennes dans le yoghourt produisent de la lactase, aidant ainsi à décomposer le lactose. Par conséquent, il vaut la peine de comparer la tolérance des différentes marques de yoghourt. Les fromages durs ont généralement une teneur faible en lactose et sont d’habitude bien tolérés.

La teneur en lactose peut être indiqué par les composantes suivantes utilisées dans les étiquettes alimentaires – il n’est pas obligatoire de déclarer la teneur en lactose dans tous les pays:

Saveur de beurre artificiel, beurre, couleur ou saveur caramel, caséine ou caséinate, fromage, crème, lait en poudre, farine hautes protéines, lactalbumine, lactitole (E966), lactose, lactoferrine, lactoglobuline, dérivés de lait ou poudres ou solides de lait, arome naturel, solides de lait sans matières grasses, petit-lait, protéine de lait et concentré de solides de lait.

L’exclusion totale du lactose n’est habituellement pas nécessaire en cas d’intolérance au lactose, alors que ce soit requis pour l’allergie au lait de vache.

L’exclusion complète du lactose peut conduire à une sensibilité accrue au fil du temps. La consommation continue de petites quantités de lactose semble avoir des effets bénéfiques sur la flore intestinale (microbiome).

Les aliments suivants peuvent contenir du lactose; les étiquettes alimentaires doivent être vérifiées.

Les pâtisseries (ex: gâteaux, biscuits, crackers, beignets, gaufres, crêpes/pancakes), beurre, fromage de babeurre, chocolat, crème, soupes à la crème, produits du lait caillé, crème anglaise/flan, les viandes froides/charcuterie, desserts (ex: caramel, flan, mélanges, mousse, soufflé), substituts d’œuf, boissons énergisantes et concentrés, le yoghourt glacé, jus au ghee (obtenu du beurre), lait demi-écrémé, tablettes diététiques et de muesli, hot-dog, glaces, boissons instantanées (ex: thé glacé, café, boissons chocolatée/ovaltine) et les aliments et mélanges, le kéfir, la margarine (pas toutes), lait (entier, 2%, 1%, écrémé, condensé, au chocolat, au cacao, évaporé, en poudre, réduit en lactose), pizza, viandes traitées, viandes froides, pudding, assaisonnement de salade, saucisses, condiments, sorbet, crème aigre/acidulée, garniture à la crème fouettée et yoghourt.